29 octobre 2006

Cours en Mastère Management des Nouvelles Technologies

Voila, j'ai fini mes cours de cette année en Mastère MNT (3ème cycle). C'était la 1ère année que j'en donnais la-bas. J'ai fait une quinzaine d'heures dont la moitier d'amphi. C'était intéressant mais très crevant : des 10aines d'heures de préparation comme c'était de nouveaux cours ! Tous mes cours sont accessibles en ligne.

Maintenant, par rapport à mes étudiants "habituels" (de licence CIM à Paris 8), j'ai trouvé que les étudiants n'étaient pas tellement différents. Il faut dire qu'en licence CIM comme en Mastère MNT, les classes sont très hétérogènes, des graphistes, des communicants et des informaticiens en CIM; des diplomés d'école de commerce (au moins 1/3 des étudiants) et d'école d'ingénieur en MNT. On arrive donc toujours au même problème : mon cours etant assez technique je barbe une partie des gens que cela n'intéresse pas parcequ'ils connaissent déja ou à l'inverse parceque ce n'est pas du tout leur partie. Les niveaux sont tellement différents, que je ne sais pas bien comment empécher ce phénomène. Si quelqu'un a une idée, qu'il n'hésite pas à commenter ce billet !

Ensuite, évidemment, le coté potache des étudiants est bien toujours présent, même en 3ème cycle : une bonne partie chatte (avec msn) tout le long des cours ou travaille sur ordinateur sur d'autres sujets. Et je ne parle même pas du travail personnel que j'avais demandé entre 2 cours de javascript : j'ai interrogé une petite dixaine d'étudiants sur 35 et le résultat en a été un magnifique fiasco, personne ne savait pourquoi le javascript contient le terme java (ce qui n'est pourtant pas une question technique), ce que signifie "langage interprété coté client", etc.

C'est le coté parfois un peu vain de l'enseignement je trouve. On met toutes nos forces, notre enthousiasme et notre temps sur un cours pour ensuite se rendre à l'évidence, ça a fonctionné très confidentièlement. Heureusement, ce n'est toujours le cas, loin de là, et c'est alors le coté très gratifiant que cela peut avoir, la dessus les étudiants MNT ne m'ont pas déçu non plus, environ la moitier de mes cours ont eu l'air de remporter pas trop mal de succès (les cours plus généraux en général). Alors comment faire pour arriver au zéro défaut ? Ne pas donner ces cours à ces étudiants là, plutôt les remplacer par d'autres (cours)? Leur faire confiance dans ce qu'ils estiment bons pour eux ? Ou alors réorienter ces cours là pour qu'ils accrochent, mais comment ?

Bref, toutes les remarques et réflexions sur ce sujet sont les bienvenues ici !

Aucun commentaire: