06 janvier 2017

Réparation d'une cafetière Nespresso Magimix M100

Mon collègue André m'a passé sa cafetière Nespresso Magimix M100 (Ref 11256) en panne. J'imagine qu'il n'en avait plus besoin ou qu'il en était fatigué, car il m'a proposé de la garder pour moi si je la réparais. D'habitude, je préfère ne pas accepter car mon objectif est justement d'éviter que l'on rachète des appareils à chaque petite panne pour des raisons de lutte contre l'obsolescence programmée (société de consommation) et pour des questions d'environnement (kilos de déchets de l'ancien appareil, pollution par la production d'un nouvel appareil). Là, André en avait déjà racheté une alors...

Ce coup-ci, ma femme était plus motivée que moi : alors que l'on ne boit de café ni elle ni moi, elle trouvait que pouvoir offrir du bon café à nos amis de passage serait une bonne idée. Je m'y suis donc mis sans trop savoir quelle était la panne.

Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas fait énormément de photos de cette réparation alors je vais la détailler un peu moins et utiliser des photos trouvées ailleurs.

Symptômes

Les pannes en fait, d'après ce que j'ai pu voir. Premièrement le débit d'eau était extrêmement faible voire nul à la sortie de la cafetière. Deuxièmement, la cafetière s'éteignait toute seule quelques secondes après qu'on ait lancé la fabrication d'un café.

Démontage

Grosse galère de démontage puisque les vis employées par Magimix pour sa Nespresso sont de tête ovale : c'est lamentable, c'est exactement ce que je déteste, ils essayent d'empêcher le démontage et donc la réparation, résultat les gens rachètent une nouvelle cafetière vu le prix d'une réparation comparé au prix d'une nouvelle cafetière, ça devrait être interdit comme pratique.

Vis à tête ovale utilisée pour fermer les cafetières Nespresso

Impossible d'utiliser la méthode bourin qui consiste à utiliser une pince multiprise pour serrer la tête et tenter de dévisser en force : elle était enclavée, entourée de plastique tout autour.

Même dans mes outils les plus rares et biscornus, impossible de trouver cette tête de vis. J'ai donc été obligé d'essayer 2 techniques de bidouilleur : le bic fondu et la vis Ikea (bon, j'avoue, ça existe comme outil, mais uniquement pour ces cafetières. Si vous tapez "Nespresso tournevis" vous trouverez des outils pour pas cher ;-)

Le bic fondu : prendre un bic. Enlever sa mine. Faire fondre le bout qui contenait la mine avec un briquet et l'appliquer directement sur la tête de vis. Laissez refroidir et durcir. Vous devriez avoir un nouveau tournevis assez fragile à votre disposition. Si vous essayez de dévisser avec votre bic sur la tête de vis sans appliquer trop de force et si vous avez la chance que la vis ne soit pas trop serrée, vous devriez y arriver. Moi malheureusement l'outil s'est cassé trop vite...

La vis IKEA : récupérer un vis IKEA comme sur la photo (récupérée sur ce forum). Au pire à l'accueil IKEA ils en distribuent gratuitement. Il suffit ensuite de l'écraser un peu avec une pince voire par des petits coups de marteau et le tour est joué. Cet outil là est bien plus solide et permet de dévisser des vis très enfoncées et bien vissées. C'est ce que j'ai fait avec succès.

On écrase la partie femelle de la vis IKEA et on obtient un tournevis Nespresso ;-)

Diagnostic 1 

La cafetière semble bouchée. Elle coule au goute à goute.

Réparation 1

Très simple. C'est le corps de chauffe qui s'est encrassé à la longue. Un fil de fer pas trop rigide pour le "ramoner" et voila. L'eau entre et sort de ce morceau de métal, il y a donc 2 tuyaux qui y sont connectés et qu'il suffit de débrancher.

Le corps de chauffe est la partie en bas à gauche entourée de plastique blanc.

Diagnostic 2

La cafetière s'arrête toute seule assez rapidement quand on lui demande un café. Sur cette cafetière le bouton de gauche est le on/off et le bouton de droite sert à déclencher un café. Elle s'allume bel et bien. Reste allumée quand on ne lui demande rien (en fait tant qu'elle chauffe le corps de chauffe elle fait clignoter le bouton droit et on ne peut pas encore demander de café). Quand elle est est prête et qu'on appuie sur le bouton droit pour lui demander un café, elle commence le café mais s'arrête toute seule et s'éteint même complètement.

Réparation 2

Comme sur la plupart des appareils que l'on répare, ce sont les condensateurs qui sont le plus fréquemment en cause : ils vieillissent mal ! J'ai donc tapé "Magimix M100" et "condensateur" dans mon moteur de recherche et j'ai trouvé beaucoup de gens qui réparaient cette machine avec succès en remplaçant juste les condensateurs rectangulaires bleus.

On voit bien les 2 condensateurs bleus sur le circuit imprimé

Le gros bleu rectangulaire est un 680 nF
Le petit bleu rectangulaire un 220 nF
Il les faut en 400 V et en X2 (double isolation)



La valeur du gros condensateur était de 550nF au lieu de 680nF

Même pas besoin de les mesurer à mon avis. Les changer directement. La valeur mesurée n'était même pas si inquiétante que ça d'ailleurs. Mais je les ai changés quand même.

Résultat


Et bien à mon assez grand étonnement,  bingo, elle refonctionne impeccable :-) C'était une petite réparation sur le pouce mais ça fait quand même toujours plaisir !

7 commentaires:

  1. Bonjour,
    sur une magimix ancienne, c'est arrivé d'un coup, le piston ne semble pas perforer la capsule. pas de bruit de pompe non plus quand j'appuie sur le bouton.
    Merci de votre aide.
    Daniel Sincholle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Daniel, si la machine ne s'allume plus du tout, le problème peut venir d'un fusible thermique qu'il faut remplacer... j'ai eu le problème sur la mienne, et j'ai écrit un tuto pour la réparer : https://navlab.fr/projets/2018/05/30/reparation-dune-cafetiere-nespresso/

      Supprimer
  2. Bonjour, J'ai une nespresso magimix, et l'eau ne sort pas quand j'appuie sur le bouton (y compris sans capsule) bien qu'on entende le bruit habituel de la pompe. D'où cela pourrait venir d'apres vous?
    Pour ouvrir la machine, pensez vous que je puisse percer les 4 vis du dessous, et utiliser de la colle apres réparation?
    Merci d'avance,

    Jean-Baptiste

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Jean-Baptiste,
    Il se peut que le corps de chauffe soit plein de calcaire et ne laisse plus passer d'eau. Vous pouvez essayer de passer un fil de fer dedans comme expliqué dans mon article. Pour vérifier que c'est bien ça, vous pouvez même d'abord débrancher la durite (le tuyau) branché sur le corps de chauffe et voir si l'eau circule.
    Attention à vous car le test doit être effectué sous tension alors que de l'eau sous pression va circuler : protégez-vous.

    RépondreSupprimer
  4. Sébastien15/5/19 11:30

    Bonjour et merci pour cet article.
    Je suis en train de m'attaquer à ma machine Krups qui présente la même architecture et qui ne s'allume plus du tout (condensateurs?).
    Pour le démontage, j'ai utilisé une douille de vis de poignée de porte, 2€ le kit dans mon magasin de bricolage à 2 pas (Ikéa trop loin et le Bic a cassé!).

    Bonne réparation à tous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re!

      J'ai trouvé l'origine de ma panne... Ni condensateurs, ni carte électronique, simplement le bouton On/Off qui ne faisait plus contact. Après avoir nettoyé le circuit électronique proprement au papier de verre très fin, j'ai mis sur l'envers du bouton du scotch métallisé pour assurer un contact franc. Et voila, ca remarche! J'ai fait la même chose sur l'autre bouton, histoire de pas avoir à redémonter d'ici peu, et j'ai bien sur changer les vis à têtes ovales par des petits vis cruciformes.

      Bonnes réparations à tous!

      Supprimer
  5. la Machine n'étant pas du tout isolée du secteur ( Alim rudimentaire Capacitive + Zener sans aucune isolation galvanique), les vis ovales sont une obligation. ( dommage pour les conspirateurs de l'obsolescence programmée ).

    IL Y A EFFECTIVEMENT DANGER DE MORT DE FAIRE DES MESURES SUR UNE MACHINE SOUS TENSION SANS Y INTERCALER UN TRANFO D'ISOLEMENT...

    Quand à ceux qui remplacent les boutons par des boutons poussoir non étanches à l'eau, ils jouent avec leur vie chaque fois qu'ils manipulent la machine les doigts humides, l'eau n'étant jamais loin de la tasse de café....

    La panne la plus courante etant la destruction progressive de la Capa de 470nF 250V de cette alim rudimentaire, par effet corona ( arc interne lors de surtensions secteur et brulage des 20 nanomètres de métallisation de la capa, j'ai dépanné des machines où la Capa n'avait plus que 1/10 de la valeur d'origine...)

    Bref incompréhensible que les fabricuants n'y ait pas mis une petit Alim genre USB isolée......

    Et le circuit imprimé semble fait par une personne qui n'a AUCUNE idée de comment on fait un circuit où se ballade le 220V AC....

    Bref, le design de l'electronique ultra cheap et dangereux contraste avec le luxe des pubs NESPRESSO !!!

    RépondreSupprimer